Vous avez perdu votre conjoint

Perdre son conjoint est un moment qui fragilise. La Carsat Bretagne vous accompagne dans vos démarches.

Les premières démarches à accomplir

Si votre conjoint était retraité du régime général, vous devez :

  • prévenir rapidement certains organismes ;
  • nous appeler au 3960 (service gratuit) ou au 09 71 10 39 60 depuis l’étranger, un mobile ou une box. Nous vous guiderons dans vos démarches et vous proposerons éventuellement un rendez-vous.

Sachez que la retraite du mois du décès est payée en totalité et les mensualités suivantes sont suspendues.

Les prestations accordées sous certaines conditions

Quel que soit votre âge, des prestations sont accordées sous certaines conditions :   

La retraite de réversion pour les plus de 55 ans

Votre conjoint (ou ex-conjoint) décédé a été salarié du secteur privé ? Vous pouvez peut-être percevoir une retraite de réversion. Attribuée sous conditions, elle est versée chaque mois et correspond à une partie de la retraite qu’il percevait ou aurait perçue.

Quelles sont les conditions ?

Important

Si vous résidez à l'étranger, vous devrez faire remplir et renvoyer un certificat de vie chaque année, grâce au service "Transmettre mon certificat de vie".
Sans réponse de votre part, le paiement de votre retraite sera suspendu.

Quel est son montant ?

La retraite de réversion correspond à 54 % du montant brut de la retraite que votre conjoint (ou ex conjoint) percevait ou aurait perçu.
Ce montant peut être réduit si vos ressources dépassent le plafond.

Conseil

Si vos ressources ou votre situation familiale changent, pensez à prévenir votre caisse régionale.
Votre retraite de réversion peut être complétée par l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) ou l'allocation supplémentaire d'invalidité (ASI).
Pour les commerçants : si votre conjoint avait cotisé avant le 31 décembre 2003 au régime des conjoints, la retraite de réversion de base en points peut, pour cette période et sous certaines conditions, être portée à 75 % à vos 65 ans, ou 60 ans en cas d'inaptitude au travail.

Comment demander votre retraite de réversion 

Demandez votre retraite de réversion en ligne, c’est simple, pratique et sécurisé.

Bouton_JeDemandeMaRetraite.png

Vous pouvez également télécharger le formulaire de retraite de réversion sur notre site lassuranceretraite.fr ou contacter le 3960 pour obtenir plus d’informations.

Le service en ligne de demande de retraite de réversion a pour but de simplifier vos démarches lors du décès de votre conjoint ou ex-conjoint.

À partir de 54 ans et 8 mois, vous pouvez y accéder depuis votre espace personnel sur lassuranceretraite.fr

La retraite de réversion du régime complémentaire

Votre conjoint (ou ex-conjoint) a certainement cotisé à une caisse de retraite complémentaire. Dans ce cas, une retraite de réversion peut vous être attribuée.
La retraite de réversion de l’Agirc-Arrco est ainsi attribuée sans condition de ressources.
Pour en savoir plus, contactez l’Agirc-Arrco au 0820 200 189 ou www.agirc-arrco.fr.
Pour les autres régimes complémentaires facultatifs, vous devez faire une demande auprès de chaque organisme.

 

L’allocation veuvage pour les moins de 55 ans

Vous avez moins de 55 ans ? Votre conjoint a été salarié du secteur privé ? Vous pouvez peut-être prétendre à l'allocation de veuvage.

Important : Si votre conjoint(e) est décédé(e) avant le 1er janvier 2009, vous pouvez avoir droit à une allocation veuvage si vous avez moins de 51 ans.

Quelles sont les conditions ?

Conseil

Pour vérifier si vous êtes éligible à l'allocation de veuvage, utilisez notre simulateur en ligne en vous connectant à votre espace personnel sur le site de lassuranceretraite.fr

Quel est son montant ?

Le montant de l’allocation de veuvage est forfaitaire. Il peut être réduit en fonction de vos ressources.
Cette allocation vous est payée tous les mois :

  • tant que vous remplissez les conditions ;
  • pendant 2 ans maximum.

Quel est son point de départ ?

Si vous déposez votre dossier dans les 12 mois suivant le décès, le point de départ de votre allocation de veuvage peut être fixé le 1er jour du mois du décès de votre conjoint.

Passé ce délai, il est fixé le 1er jour du mois de votre demande.

Comment la demander ?

L’allocation de veuvage ne vous est pas versée automatiquement.
Vous devez en faire la demande dans les 2 ans qui suivent le décès de votre conjoint. Pour cela, téléchargez le formulaire de demande d’allocation de veuvage sur notre site www.lassuranceretraite.fr et envoyez-le à cette adresse :

Carsat Bourgogne-France-Comté - Centre national de traitement de l’allocation veuvage - 21044 Dijon cedex

Si vous résidez à l’étranger, adressez votre demande à la caisse régionale dont vous dépendez.

Un accompagnement personnalisé

Parce qu’un décès est une épreuve, il peut s’avérer utile d’être conseillé.
L’Assurance retraite vous accompagne et vous propose des solutions adaptées à vos besoins : aide pour vos formalités administratives, portage de repas, aide à domicile, etc.

 

Conseil

Pour en savoir plus sur l'accompagnement personnalisé proposé par votre caisse régionale, consultez notre site www.lassuranceretraite.fr, rubrique "Pour bien vieillir : aides et conseils".

  • twitter
  • linkedin