Vous avez perdu votre conjoint

Perdre son conjoint est un moment qui fragilise. Il faut pourtant accomplir de nombreuses démarches auprès de divers organismes.

Les premières démarches à accomplir

Votre conjoint était retraité du régime général ? Vous devez :

  • prévenir rapidement certains organismes ;
  • nous appeler rapidement au 3960 (service 0,06 €/min + prix appel) ou au 09 71 10 39 60 depuis l’étranger, un mobile ou une box. Nous vous guiderons dans vos démarches et vous proposerons éventuellement un rendez-vous.

Sachez que la retraite du mois du décès est payée en totalité et les mensualités suivantes sont suspendues.

Important

Si des sommes vous ont été versées à tort, vous devrez les rembourser à la Carsat.

A tout âge, les prestations accordées sous certaines conditions

Quel que soit votre âge, des prestations sont accordées sous certaines conditions :   

Si vous avez moins de 55 ans

Vous pouvez peut-être prétendre à l'allocation de veuvage.

Important : Si votre conjoint(e) est décédé(e) avant le 1er janvier 2009, vous pouvez avoir droit à une allocation veuvage si vous avez moins de 51 ans.


Comment faire votre demande d’allocation de veuvage ?

L’allocation de veuvage est une allocation temporaire d’un montant unique. Elle n’est pas attribuée automatiquement. Vous avez 2 ans à partir du mois du décès pour faire votre demande. Vous devez déposer votre demande, en priorité, à la caisse de retraite du dernier lieu de travail de votre conjoint(e), sinon à celle qui payait sa retraite ou à celle de votre domicile.


Un service pour vérifier l’éligibilité à l’allocation de veuvage

Le site internet de la Carsat Bourgogne & Franche-Comté propose depuis le 7 avril 2017 un simulateur qui vous permet de vérifier de façon simple et anonyme votre éligibilité à l’allocation de veuvage.
Après avoir saisi votre âge, la date du décès de votre conjoint(e) et vos ressources personnelles, vous pouvez savoir immédiatement si vous êtes potentiellement éligible ou non à l’allocation de veuvage. Ce simulateur vous permet de bien vous accompagner dans une éventuelle activation de vos droits sur cette prestation.
A la fin de la simulation, vous avez la possibilité de télécharger le formulaire de demande d’allocation de veuvage si les conditions d’ouverture de droits de premier niveau tels que l’âge, la condition de mariage, les ressources et le délai de dépôt de la demande sont remplies.

Vérifier votre éligibilité à l'allocation veuvage

Si vous avez plus de 55 ans

Vous pouvez demander la retraite de réversion.

La retraite de réversion n’est pas attribuée automatiquement. Vous devez en faire la demande.

Important : La retraite de réversion peut-être révisée en cas de modification de ressources, notamment lors de l'attribution de vos retraites personnelles (retraites de base et complémentaires).
Signalez rapidement tout changement de ressources ou de situation de famille à votre caisse de retraite.

  • Si vous étiez ayant droit de votre conjoint(e), vous bénéficiez du remboursement de vos frais médicaux et pharmaceutiques (consultez le site de l'Assurance maladie).
  • Si votre conjoint(e), au cours de sa carrière, a exercé une activité salariée du régime général, salariée ou non salariée agricole, artisanale, commerciale, libérale ou cultuelle, vous n’avez qu’un seul dossier à déposer.

Contactez votre (vos) régime(s) de retraite complémentaire(s)

Si vous cotisez à une caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco ou Ircantec, vous avez des droits en matière de veuvage.

Vous pouvez toucher la pension de réversion à partir de 55 ans. En  Agirc-Arrco, votre droit peut être ouvert immédiatement, sans conditions d’âge, si vous avez deux enfants à charge au moment du décès de votre conjoint(e).

Les pensions de réversion du régime général et de votre caisse complémentaire ne pourront être versées que si vous et votre conjoint(e) étiez mariés. Il existe des conditions de ressources pour votre retraite de base, mais aucune pour vos retraites complémentaires.

Important

Il n’existe pas de rétroactivité pour les droits veuvage.

Pensez à contacter le réseau Cicas,  guichet unique de vos caisses de retraites complémentaires Arrco, Agirc et Ircantec, au 0 820 200 189 ((0,09 € TTC/mn + prix de l'appel variable selon l'opérateur).

fleche-haut
Partager :
  • facebook
  • twitter