Nos aides en cas de situations difficiles

Vous êtes confronté à un événement difficile (décès ou placement de votre conjoint dans un établissement de longue durée…) et vous avez besoin d'une aide financière. Pour vous aider à faire face à ces situations, la Carsat peut, sous certaines conditions, vous proposer l'Aide aux retraités en situation de rupture (Asir).

L’aide s’adresse aux retraités du régime général qui sont encore autonomes mais qui traversent une situation difficile. Ils ressentent le besoin d’être aidés à leur domicile, d’être accompagnés dans leurs démarches pour faire face notamment à :

  • la perte du conjoint ou d’un proche ;
  • la longue hospitalisation du conjoint ou son installation en maison de retraite médicalisée ;
  • la nécessité d’un déménagement.


Le plan d’aide aux retraités en situation de rupture
Il s’agit d’un dispositif d’aides personnalisées, mises en place selon vos besoins, sur une période de 3 mois :

  • pour vous aider chez vous : aide ménagère, courses, service de repas… ;
  • pour vous soutenir moralement : soutien psychologique assuré par un professionnel ;
  • pour vous accompagner dans les formalités administratives : conseils et aides pour accomplir les démarches administratives liées au décès du conjoint ou d’un proche, au changement de domicile, au déménagement… ;
  • pour sortir de chez vous : accompagnement aux transports et aux sorties, pour prendre soin de vous: ateliers nutrition, mémoire, équilibre et prévention des chutes… ;
  • pour vous sécuriser : équipement d’une téléalarme…

Les prestations sont assurées par les intervenants de votre choix. Si vous n’en connaissez pas, n’hésitez pas à demander conseil au professionnel qui se rend chez vous pour évaluer vos besoins ou à contacter votre caisse régionale.

Le montant de l’aide
Le montant de l’aide est défini à partir d’un barème et est calculé en fonction de vos ressources, dans la limite d’un plafond des dépenses de 1 800 euros par bénéficiaire et par an, toutes participations ni être hébergé dans une famille d’accueil.

Demander l’ASIR
Vous pouvez en parler à un conseiller retraite au cours d’un entretien (demande de réversion ou autre).
Vous pouvez aussi contacter le 3960 et signaler votre situation de rupture. Vous pouvez également compléter un dossier de demande d’ASIR.

Les conditions de prise en charge
Pour bénéficier de l’aide en cas de situation de rupture, vous devez :

  • être titulaire d’une retraite du régime général à titre principal ;
  • être âgé d’au moins 55 ans ;
  • rencontrer des difficultés dans la vie quotidienne.


Par ailleurs, vous ne devez pas percevoir ou être éligible à :

  • la prestation spécifique dépendance (PSD) ;
  • l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ;
  • l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP).
Important

Votre demande d’aide doit être faite moins de 6 mois après la survenue de l’événement responsable des difficultés que vous traversez.

Partager :
  • twitter