La Prévention de la désinsertion professionnelle

La prévention de la désinsertion professionnelle vise à prévenir le risque de désinsertion professionnelle, notamment pour les salariés victimes d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle.

Pourquoi s'en préoccuper ?

Les statistiques mettent en évidence un nombre toujours significatif d'accidents de travail (AT) entraînant des incapacités permanentes (1 accident grave par heure pour les entreprises bretonnes) et une augmentation importante des reconnaissances de maladies professionnelles (MP), avec un fort accroissement des pathologies les plus invalidantes (30 % de ces MP).

Ces situations entraînent, pour les salariés concernés, un risque accru de difficultés lors de la reprise du travail après un arrêt prolongé (le nombre d'avis d'inaptitude émis par les médecins du travail a doublé en 10 ans). Ces salariés en situation de risque de désinsertion professionnelle et leurs entreprises sont souvent démunis sur les actions à entreprendre.
En complément aux mesures visant, en amont, à prévenir les risques de survenance d'AT ou de MP, des actions doivent être mises en œuvre pour tenter de maintenir les salariés dans leur emploi (sur leur poste de travail ou sur un autre poste dans l'établissement), ou à défaut d’assurer un reclassement dans une autre entreprise.

Comment agir ?

La cellule régionale pour la prévention de la désinsertion professionnelle en Bretagne (structure de coordination des organismes de l'Assurance maladie œuvrant sur ce champ) propose un guide à destination des entreprises et de leurs salariés, présentant les acteurs et dispositifs mobilisables.

Partager :
  • facebook
  • twitter