La prévention de l’usure professionnelle

L’usure professionnelle est un processus d’altération de la santé du fait de l’exposition à des contraintes de travail (physiques, cognitives, psychosociales) durant le parcours professionnel.

Elle concerne tous les âges, pas que les seniors, et traduit une accélération du processus de vieillissement naturel.

Pourquoi s’en préoccuper ?

Pour le salarié, les résultats de l’usure se manifestent au travers de divers symptômes :

  • Physiques (TMS, cancers professionnels, surdité…)
  • Cognitifs (troubles  de la mémoire)
  • Psychique (démotivation, dépression)

Dans les cas les plus graves, cela peut entraîner une inaptitude médicale, voire des problèmes d’employabilité.

Les conséquences de l’usure sont également à rechercher du côté des effets négatifs pour la performance de l’entreprise (gestion des absences, du turn-over, perte de compétences, impacts sur la productivité et la qualité…).

Dans un contexte d’allongement de la vie professionnelle,  la prévention de l’usure devient une question centrale pour tous les acteurs de l’entreprise : comment faire en sorte que les salariés travaillent en bonne santé, en restant compétents et motivés tout au long de leur vie professionnelle ?

Comment agir ?

Par l’anticipation, afin de passer d’une approche curative de gestion dans l’urgence de situations individuelles (mesures de compensation, de reclassement ou de reconversion…), à une approche collective et préventive.

En identifiant et analysant  les situations de travail sources d’usure professionnelle.

Dans le cadre d’une démarche globale de prévention, en agissant sur l’ensemble des facteurs de risques, notamment l’organisation du travail et le système de management.

En associant les salariés, afin de leur permettre d’être acteur de leur santé et de leur parcours professionnel.

Des expérimentations sont en cours sur les territoires de Fougères et de Vitré en particulier, avec un fort engagement de l’ARACT Bretagne avec qui la Carsat coopère. 

  • twitter