Les établissements de soins

Urgences, pédiatrie, odontologie, … de nombreux services hospitaliers utilisent le Mélange Equimolaire d’Oxygène et de Protoxyde d’Azote (MEOPA). Son utilisation tend également à se développer à l’extérieur de l’hôpital.

Une exposition répétée au protoxyde d’azote peut engendrer des effets sur les systèmes nerveux, hématologiques, immunitaires, rénaux et hépatiques.
Il est également suspecté d’avoir une action sur le système reproducteur (diminution de la fertilité et augmentation des avortements spontanés).

Entre 2015 et 2018, plusieurs campagnes de mesures organisées par la Carsat Bretagne avec le concours de l’INRS et la collaboration du CHU de Rennes ont permis d’évaluer le risque et de rechercher des mesures de prévention adaptées et innovantes pour assurer efficacement la protection de la santé des utilisateurs.

 

En savoir plus

Protoxyde d'azote lors de l'utilisation du MEOPA en milieu de soins : toxicité, situations d'exposition, données métrologiques, pistes de prévention et rôle du médecin du travail

Travail & Sécurité : numéro de septembre 2018 - Numéro 797 de la revue Travail & Sécurité.

Partager :
  • twitter

A voir aussi