Le transport routier

Le Transport routier est un secteur majeur de l’économie nationale et particulièrement important sur notre région. Mais c’est également un secteur à risque, avec une fréquence et une gravité des accidents du travail (temps d’arrêt) deux fois plus importantes que les moyennes nationales enregistrées toute activité professionnelle confondue.

Neuf accidents du travail sur 10 ont lieu véhicule à l’arrêt dans les opérations de chargement/déchargement tandis que sur la route les accidents peuvent être mortels pour le conducteur, comme pour des tiers. Le nombre de malaises mortels de conducteurs sur leur temps de travail est aussi préoccupant.

Pourquoi s’en préoccuper ?

L’arrêt d’un salarié suite à un accident du travail ou maladie professionnelle, outre les coûts générés (directs et indirects), perturbe profondément votre organisation. Les difficultés de recrutement de conducteurs peuvent être réduites si les conditions de travail s’améliorent.

Les principales situations à l’origine d’accidents :

  • montées et descentes de la cabine et de la remorque,
  • interventions sur le véhicule à l’arrêt (ouverture et fermeture des portes, bâchage, débâchage, arrimage),
  • chargement et déchargement de marchandises (port de colis, déplacement de palettes ou de rolls),
  • dette de sommeil, stress, hygiène de vie.

Que pouvez-vous faire pour éviter ces risques ?

En tant que chef d’entreprise, vous devez évaluer les risques professionnels liés à vos activités en repérant avec vos salariés les sources potentiels d’accidents (sur votre site et chez vos clients/chargeurs) ou toute situation entraînant de la douleur, de la gêne ou des contraintes particulières identifiées par vos salariés.

Analyser ces situations est nécessaire pour déterminer des actions de prévention efficaces, à mettre en œuvre sur votre site, sur votre matériel (lors de vos prochains achats) ou sur les sites qui accueillent vos salariés, en concertation avec vos clients ou donneurs d’ordre.

Afin de structurer votre démarche et d’avoir les bons outils, la Carsat Bretagne a développé avec l’INRS et l’AFT un dispositif national de formations en direction des dirigeants, de leur animateur en prévention et de leurs conducteurs/agents de quai. Ce dispositif leur donne des compétences spécifiques pour agir en collaboration, chacun à leur niveau.
Il s’agit respectivement des formations "Dirigeant du Transport Routier", "Animateur Prévention du Transport Routier, dit APTR" et "Acteur Prévention Secours", dit APS.

Pour les TPE-PME ne pouvant se doter d’un animateur prévention en interne, la Carsat Bretagne a engagé un partenariat avec certains des organismes de formation assurant le déploiement du dispositif décrit ci-dessus, leur permettant de proposer des prestations de conseils et d’accompagnement par une personne compétente en prévention (un consultant APTR externe). Cette prestation mise en œuvre par un organisme de formation spécialisé dans le transport routier, permettra aussi au dirigeant et à ses salariés de gagner en compétences pour devenir progressivement autonomes dans l’analyse et le traitement des risques (en tenant compte de la taille et des spécificités de l’entreprise).

Outre ce dispositif - faisant évoluer  en compétence une entreprise dans le repérage des situations à risque, puis dans l’élaboration et la mise en œuvre d’actions efficaces - plusieurs outils sont gratuitement à votre disposition pour vous aider :

En savoir plus

Guide INRS d’évaluation des risques professionnels dans le TRM.

Outil Synergie Accueil Transport routier de Marchandises.

Echo des CTR n°6 de novembre 2015 "se former".

Plaquette "Le Club transport routier - prévenir les risques professionnels dans le transport routier".

video.pngDes vidéos à votre disposition

Partager :
  • twitter